arles4

L'histoire d'Arles


     Le delta du Rhône est occupé par les Ligures dès le 1 er millénaire av. J-C. et connaît très tôt des échanges commerciaux avec les peuples de Méditerranée orientale et avec les Celtes. Les Phocéens qui ont fondé Marseille au VIIe siècle av. J-C. développent un comptoir commercial important à Théliné, premier nom d'Arles.

     Les Romains sont également très tôt présents dans la région et en 102 av.J-C., le général Marius fait creuser par ses soldats un grand canal, les fosses mariennes, qui relie le golfe de Fos au sud d'Arles, facilitant ainsi la navigation. La victoire de Jules César, aidé des Arlésiens, sur Pompée, soutenu par Marseille, permet à Arles de se doter d'une partie importante du territoire de sa rivale. Erigée en colonie romaine, la ville voit son port se développer et ses fertiles terres alluvionnaires attribuées à des vétérans romains qui les font fructifier. L'économie mise en place à l'époque romaine perdure jusqu'à l'époque moderne.

     Le développement de grands domaines agricoles favorise à partir du Moyen Age l'émergence d'une riche aristocratie terrienne. Celle-ci construit à travers la campagne de grands et beaux mas groupant maisons d'habitation et bâtiments agricoles. Quoique globalement peu peuplée, la commune d'Arles est émaillée de villages et hameaux.

    Au début du XXe siècle, certains d'entre eux se séparent d'Arles, se constituant en communes : Fontvieille en 1790, Port-Saint-Louis en 1904 , Saint-Martin-de-Crau en 1924 .